À la suite de votre mobilisation lors des journées de grève du 26 novembre et du 10 décembre pour exprimer votre refus au projet Hercule, et après l’interpellation des élus de la Nation par les fédérations FNME-CGT, CFE-CGC Énergies, FO Énergie et Mines et FCE-CFDT, des parlementaires se sont emparés du sujet.

En effet, à l’Assemblée nationale, le gouvernement est interpellé par plusieurs parlementaires de tout bord qui remettent clairement en cause le démantèlement du Groupe EDF. En réponse, le 1er ministre a cherché à rassurer dans un discours politicien.

Des députés ont appelé au Référendum d’Initiative Partagée* (RIP) pour « maintenir EDF dans son intégrité, sans découpe ni démantèlement. »

Cette initiative démontre bien que votre mobilisation et l’action interfédérale payent et qu’ensemble nous avons réussi à ce que certains parlementaires se rallient à notre cause.

C’est par votre mobilisation que le gouvernement, les élus de la nation et les décideurs entendront notre refus catégorique à ce projet.

Alors plus que jamais, nous comptons sur vous pour vous mobiliser le 17 décembre afin de faire casser ce projet destructeur et dire NON à Hercule.

Ensemble, creusons un bel avenir à Hercule :

  •  de faire grève le jeudi 17 décembre
  •  de signer la pétition : http://chng.it/SVHTrYSp
  •  de laisser un petit « post » sur veol sur en cliquant ici et d’indiquer : NON À HERCULE

* Référendum d’initiative partagée (RIP), source : Conseil constitutionnel (conseil-constitutionnel.fr)


2020 12 16 - RIP Hercule  Le 17 décembre, TOUS MOBILISÉS pour dire NON à Hercule !.pdf 2020 12 16 - RIP Hercule Le 17 décembre, TOUS MOBILISÉS pour dire NON à Hercule !