FO DR Aquitaine Nord

Le Tribunal de Commerce de Paris a rendu mercredi 20 mai une décision par laquelle il donne raison au puissant groupe pétrolier Total pour invoquer une prétendue force majeure lui permettant de ne pas respecter ses obligations en termes de souscription d’électricité nucléaire à travers le mécanisme absurde de l’ARENH (Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique).

C’est un scandale absolu de prétendre que Total, qui continue à verser de copieux dividendes à ses actionnaires, aurait été en difficulté du fait de la baisse des prix de marché.

Même si ce jugement scandaleux est frappé d’appel, cela démontre plus que jamais qu’il faut en finir avec l’ARENH, qui est une machine à perdre pour EDF et plus largement dans cette ouverture du marché qui ne se fait qu’au bénéfice de groupes privés.

NON à l’ARENH, non à Hercule, non à cette concurrence absurde, OUI au Service public !

Retrouvez le communiqué de presse en pièce jointe.


2020 05 25 - Communiqué de presse – ARENH  Après le scandale politique, un scandale judiciaire !.pdf 2020 05 25 - Communiqué de presse – ARENH Après le scandale politique, un scandale judiciaire !